CFTC COVEA

Etre bien protégé

Vos représentants CFTC vous conseilleront sur les accords COVEA mais aussi sur le droit du travail.

Ils se forment régulièrement aux évolutions législatives afin de toujours mieux vous défendre et répondre à toutes les questions que vous vous posez.

Les syndicats n’existent que parce que des personnes s’associent pour étudier et défendre leurs droits ainsi que leurs intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu’individuels.

 

L’assurance d’être bien défendu – Des conseils gratuits

A la CFTC, l’adhérent n’est jamais un pion dans un système qui le dépasse. Les positions et les actions partent de la vie des gens, sur le lieu de travail, dans leurs familles et dans leur environnement, et ont pour objectif l’amélioration des conditions de travail et de vie, pour et avec vous.

Au sein de la CFTC, les adhérents peuvent bénéficier du service d’information juridique de la MACIF. Depuis plus de 25 ans, la CFTC a élaboré avec la MACIF un accord de partenariat qui permet aux militants et adhérents de bénéficier automatiquement :

  • d’une protection juridique dans le cadre de son activité professionnelle (contrat ou activité). L’adhérent CFTC doit justifier de 6 mois de cotisation au 1/1/2013. Ce contrat MACIF « Protection juridique vie au travail » défend l’adhérent dans un litige qui l’oppose à son employeur (licenciement individuel ou mesure disciplinaire) mais aussi lorsque sa responsabilité personnelle est mise en cause à la suite d’une faute, d’une erreur dans l’exercice de ses fonctions professionnelles. Selon certaines dispositions, il prévoit la mise à disposition d’un avocat ou le défraiement de l’avocat de l’adhérent et la prise en charge des frais de justice.

Consultez la notice de ce contrat sur www.cftc.fr espace adhérents rubrique avantages/MACIF puis contactez votre structure de proximité.

  • de conseils juridiques suites à des litiges de votre vie personnelle. Des juristes experts sont à votre écoute pour répondre immédiatement par téléphone à toute question d’ordre privé :

Composez le 02 51 86 61 09 muni de votre code INARIC.

 

Une mutuelle qui nous ressemble

La mutuelle CFTC-PMF « Protection Mutuelle et Familiale » a été créée en 1985 pour les adhérents CFTC et leur famille. Les garanties sont accessibles sans déclaration ni questionnaire, quels que soient les antécédents médicaux lors de la souscription du contrat.

Pour en bénéficier il faut :

  • être adhérent CFTC à jour de cotisation (aucune ancienneté requise) ;
  • être affilié à la Sécurité sociale ou tout organisme obligatoire, à titre personnel ou comme ayant droit ;
  • être âgé de 16 ans au moins ;
  • souscrire le contrat le plus adapté à sa situation.

 

L’assurance d’être bien informé

Chaque adhérent bénéficie au sein de la CFTC d’une multitude de sources d’informations grâce :

  • au journal confédéral « la Vie à défendre »,
  • au journal de votre Fédération « Impulsion »
  • aux sites Internet, (CFTC, CSFV, SN2A et celui dédié spécifiquement aux salariés COVEA
  • et aux irremplaçables contacts avec vos délégués syndicaux nationaux ou régionaux.
  • L’accès aux Newsletter juridique

 

L’assurance de pouvoir être bien formé

L’institut syndical de formation de la CFTC propose aux adhérents qui le souhaitent, au niveau local comme au niveau national, des programmes de formation diversifiés allant de l’accueil du nouvel adhérent à la formation des élus et mandatés. Ce sont, chaque année, près de 20 000 journées stagiaires qui sont ainsi totalisées au sein de l’organisation.

Chaque salarié (adhérent à la CFTC) peut prendre un ou plusieurs congés, dans la limite de 12 jours par an. La durée de chaque congé ne peut pas être inférieure à une demi-journée.

Cette durée peut être portée à 18 jours pour toutes personnes ayant des responsabilités syndicales et/ou pour celles qui animent des formations (C. trav. Art.L.2145-7 et L.2145-10).

Pour plus d’info cliquez ICI

Le salarié bénéficiant du congé de formation économique sociale et syndicale a droit au maintien total par l’employeur de sa rémunération. Ce maintien de salaire est prévu par l’article L.2145-6 modifié par l’ordonnance nº2017-1386 relative à la nouvelle organisation du dialogue social et économique dans l’entreprise et favorisant l’exercice et la valorisation des responsabilités syndicales.

 

 

  L’équipe CFTC COVEA reste à votre disposition. 


Nous contacter 

 

CFTC COVEA
YouTube